0
0
0
s2sdefault
VIVRE

Pourquoi Vivre ? Nous étions étudiants et nous montions un projet pour prévenir des dangers de la route. Pour se faire nous devions créer notre propre association dont le nom  engloberait aussi bien le corps des secouristes (pompiers, gendarmes et intervenants du Samu), celui de la  médecine (comprenant tous les infirmiers, docteurs, chirurgiens, etc.) et, bien sûr, les victimes de la route (responsables ou non d'accidents) .

Ainsi un nom regroupant ceux qui VIVENT AVEC les accidents en allant sauver les accidentés, ceux qui VIVENT AVEC un patient qu'il faut au mieux réadapter et réinsérer dans la vie quotidienne, et surtout ceux qui VIVENT AVEC un handicap, des souvenirs atroces ou le remord.

VIVRE, association de prévention et de sensibilisation aux dangers de la route présente, au cours de films, de forums, de colloques, de soirées en discothèques, de ce site internet..., ces trois catégories de personnes qui vivent au jour le jour avec, ou de très près, des accidents.

Parce que nous avons tous des histoires d'accidents à raconter mais certains les vivent tous les jours : La route ce n'est pas la mort c'est pire ! 

 

Comment sommes nous né ? Durant l'année 2001 un étudiant de première année de notre école d'ingénieur est décédé à la suite d'un accident de la route. C'est pourquoi nous avons tout d'abord fondé l'association VIVRE afin de posséder les moyens de mener à bien nos ambitions. Nous avons réalisé, grâce à un caméraman professionnel, un film sur les dangers de la route. Ce premier film comporte des témoignages de personnes handicapées, et des scènes d'accidents choquantes dans le but de marquer les conducteurs afin qu'ils prennent conscience des risques qu'ils encourent tous les jours, au volant. Notre film a pour objectif que les gens n'oublient pas qu'après un accident, on n'a plus la même vie.

Quel est notre but ? Le but de ce projet est de sensibiliser les usagers de la route, actuels comme futurs, aux risques qu'ils encourent en ne conduisant pas prudemment. Ils y a certes des risques pénaux mais surtout il y a des dangers physiques et moraux en cas d'accident. Notre premier film sera présenté dans des lycées de l'agglomération rouennaise ainsi que lors des forums dont le premier s'est tenu au campus consulaire de Mont Saint Aignan le 23 octobre 2001 où tous les conducteurs ou futurs conducteurs étaient conviés à la projection du film ainsi qu'à un débat animé par plusieurs intervenants, autorités de la gendarmerie et du corps médical. 

Pourquoi continuons nous ? Après la première année d'existence de VIVRE nous avons pu remarquer un besoin énorme d'informer, et devant le succès de nos premières action, nous avons décidé de poursuivre nos efforts.

Comment poursuivre nos actions ? Nous venons d'ouvrir un groupe sur Toulouse qui vient compléter celui de Seine-Maritime. Les différents groupes qui vont venir s'adjoindre à l'association VIVRE ne formeront qu'une même entité. Aujourd'hui nous organisons plusieurs actions par trimestre : des projections et des distributions (cassette et DVD) de nos films, des colloques, des soirées en discothèques, des actions de prévention dans des lycées et collèges, des concours de conducteurs...

0
0
0
s2sdefault